Accueil

Faites un don

Chacune de nos activités, chacun de nos engagements a un coût financier qui limite nécessairement nos capacités. Pour nous aider à étendre notre influence, pour multiplier nos actions, nous avons besoin de votre soutien financier (déductible de vos impôts).
Vous ne pouvez nous donner un peu de votre temps ? Donnez-nous un peu de votre argent !

Envoyez un don en cliquant sur le bouton ci-dessous (paiement sécurisé par carte bancaire ou avec un compte Paypal) :

Lettre aux amis de Civitas

Inscrivez-vous à notre lettre d'information électronique






Hommage à Jeanne d'Arc par Béatrice Bourges
Écrit par Civitas   
16-04-2015

Affiche JA 2-2015.jpg

 
Où en est la plainte de Civitas contre les Femen ?
Écrit par Civitas   
11-04-2015

Banniere-JA-2015.jpg

 
Cours de catéchisme en ligne - Le Mal
Écrit par Civitas   
11-04-2015

Banniere-JA-2015.jpg

 
Le 10 mai, tous avec Jeanne d'Arc
Écrit par Civitas   
09-04-2015

Affiche JA 2015.jpg

Le 10 mai, tous avec Jeanne d’Arc
 
En ces temps de grande confusion qui affectent sans exception tous les pans de la société, il est indispensable de se tourner vers des modèles intangibles. Le 10 mai 2015, c’est vers Sainte Jeanne d’Arc que se porteront nos regards et nos pensées, elle qui sut incarner l’exemplarité tant dans les vertus chrétiennes que dans l’héroïcité patriotique.
 
Nous inscrirons cet hommage traditionnel à Sainte Jeanne d’Arc dans un triptyque DIEU – PATRIE – FAMILLE qui permet d’aller à l’essentiel tout en étant foncièrement raccroché à l’actualité. L’impossibilité de mettre en place une autorité stable et servant le bien commun sans que cette autorité accepte d’être soumise à Dieu. L’opposition entre la France catholique et la république laïque et maçonnique. Les chrétiens, persécutés et attaqués de toutes parts. Le blasphème, facteur de conflits et de violences. Le déracinement promu par les forces mondialistes. La propagation de théories perverses et de lois iniques portant atteinte à la Famille, cellule de base de la société. La jeunesse en quête d’idéal.
 
. Pour la première fois, nous donnons rendez-vous dès midi place Saint Augustin pour des animations médiévales dans une ambiance familiale.
. A 14h30 se mettra en place le défilé en hommage à Ste Jeanne d’Arc.
. Toutes les organisations qui se reconnaissent dans le modèle de Jeanne d’Arc et le triptyque DIEU – PATRIE – FAMILLE sont invitées à participer à ce défilé avec leur propre banderole, trois drapeaux de leur organisation, et des drapeaux locaux et nationaux.
. Les mouvements de jeunesse et les troupes scoutes sont invitées à y participer et à témoigner avec faste leur affection pour la Sainte de la Patrie.
. Les anciens combattants sont invités à y participer avec leurs drapeaux, bérets et décorations.
. Ce défilé n’est concurrent d’aucun autre hommage à Sainte Jeanne d’Arc. 
 
Alain Escada,
président de Civitas
 
Philosophie politique - L'autorité en politique
Écrit par Civitas   
07-04-2015

Cette 5ème conférence de philosophie politique est filmée dans le cadre d'un cours donné par l'abbé Billecocq pour l'institut Civitas.

Autorité dans la politique
 

abbé billecocq,civitas,cours de philosophie politique,l'autorité

1 - Existence et nécessité
 
2 - Ce qu'elle est
 
3 - Division
 
4 - Fondements
 
5 - Erreurs
 

abbé billecocq,civitas,cours de philosophie politique,l'autorité

 
«C’est pourquoi les législateurs s’appliquent davantage à conserver l’amitié entre les citoyens que la justice, qu’ils peuvent suspendre parfois, par exemple, dans les châtiments à infliger, pour ne pas faire naître de dissension.»
 
Saint Thomas d’Aquin, Commentaire de l’Éthique à Nicomaque, VIII, leçon 1, n° 1539.
 
 
Retrouvez les 4 précédentes conférences du cycle de philosophie politique:
 
 
 
 
La prochaine conférence du cycle de philosophie politique aura lieu le lundi 11 mai à 20h00 à St Nicolas du Chardonnet et aura pour thème: Dissociété
 
 
Note : Accédez à l'opuscule De Regno de St Thomas d'Aquin au Roi de Chypre cité lors de la conférence. 
 
Le Pape François va-t-il trop loin ? (article de Présent)
Écrit par Civitas   
07-04-2015

present-logo.jpg

A voir, sur le site de Médias-Presse-info, un très intéressant faceà- face télévisé ayant eu lieu le lundi de Pâques sur RTL Belgique entre le père Tommy Scholtès, porte-parole des évêques de Belgique, et Alain Escada, président de Civitas.

L'émission, intitulée « Pour ou contre ? », pose la question : « Le pape François va-t-il trop loin ?»

Alain Escada dénonce la confusion qu'entraîne la perte de repères sûrs. Selon lui, en matière d'homosexualité, de mariage, d'immigration ou de dialogue interreligieux, l'Eglise cherche plus souvent à plaire au monde qu'à rester fidèle à son enseignement bimillénaire.

Lorsqu'il fait remarquer que l'on ne peut laisser supposer que tout se vaut, dénonçant un relativisme latent, le père Scholtès lui répond qu'effectivement, « tout est respectable », qu'il a pu constater par exemple qu'à Jérusalem, « où toutes les cultures sont mélangées, on peut vivre avec un certain respect ».

Nous avons là deux visions diamétralement opposées : l'un pense que le message essentiel de l'Eglise se résume à « Heureux les pauvres, car ils verront Dieu », se réjouit des propos du pape à Lampedusa demandant à l'Europe d'accueillir tous les réfugiés ; pour lui, la religion n'est jamais un ensemble de règles et l'une des plus belles paroles de François est : « Qui suis-je pour condamner ? »

A cette dernière question, l'autre répond : « Le pape ! » et soutient que l'image « bisounours » de l'Eglise est une tromperie : on ne peut lisser le christianisme, il ne faut pas craindre de rappeler que le Christ a dit de lui-même qu'il était signe de contradiction et le pape se doit d'être avant tout le fidèle portevoix des enseignements du Christ, à temps et à contretemps, ne craignant pas de rappeler ce qui reste immuable pour le salut des âmes.

Une joute courtoise mais pleine d'enseignements sur deux réactions possibles aux propos et aux attitudes de ce pape que les deux protagonistes s'accordent à reconnaître « révolutionnaire », l'un pour s'en réjouir, l'autre pour le déplorer.

Propos recueillis par Anne Le Pape anne-le-pape@present.fr

Source : Présent du mercredi 8 avril 2015

 
Le Pape va-t-il trop loin ? Alain Escada face au porte-parole des Evêques de Belgique
Écrit par Civitas   
06-04-2015

Alain Escada, président de Civitas, était opposé ce midi au Père Tommy Scholtès, porte-parole des Evêques de Belgique, lors d'un débat télévisé organisé par la télévision belge RTL sur le thème "Le Pape va-t-il trop loin ?".


Pour ou Contre

 
La RATP n'aime pas les chrétiens
Écrit par Civitas   
04-04-2015

Lu sur Médias-Presse.Info :

logo_ratp

La RATP a fait retirer des affiches annoncant un concert "des prêtres" portant la mention "en faveur des Chrétien d'Orient". Déjà auparavant, une autre affiche avait rencontré les pires difficultés de la part de la RATP à cause de la croix pectorale portée par Mgr di Falco. L'évêque de Gap et d'Embrun rappelle ces difficultés dans un communiqué :

Le 14 juin 2015, le groupe « Les Prêtres » va donner un concert à Paris à l’Olympia. Les affiches pour le métro étaient prêtes. Elles ont dû être réimprimées, la RATP demandant que la mention « pour les chrétiens d’Orient » soit enlevée. À noter que lors de l’affichage en octobre 2014 pour annoncer le concert au Palais des Congrès, la RATP avait refusé dans un premier temps les affiches à cause de la croix que porte l’évêque. Tf1, le producteur, avait finalement obtenu l’affichage.

affiche-métro-les-pretres

Mais voilà, la RATP est franchement anti-chrétienne, et exige le retrait de ces affiches au nom de la laïcité ! Soutenir des populations chrétiennes qui se font massacrer parce qu'elles sont chrétiennes va contre la laïcité version RATP !

ratp-tromper-son-mari

Une laïcité qui rime parfois avec immoralité lorsque des affiches dans le métro encouragent les femmes à l'infidélité conjugale.

ratp-Secours-Islamique-France

Là ne s'arrête pas la folie de l'entreprise publique : non seulement la RATP est foncièrement anti-chrétienne, mais elle est islamophile, sans doute toujours au nom de la laïcité. Dans le même temps, une campagne de promotion du secours islamique est placardée, ce même secours islamique qui refuse de soigner les chrétiens en Syrie ! Voilà la neutralité de la RATP !

Cette "neutralité" s'est déjà exprimée auparavant en souhaitant bon ramadan dans le métro !

ratp-ramadan-2.jpg

ramadan-téléphonie-mpi.jpg

L'inscription "Qu'Allah bénisse la France" n'est pas non plus contraire à la "neutralité" de la RATP...

ratp-allah

Une telle "neutralité" ne diffère pas beaucoup de celle du gouvernement qui finance et arme les "rebelles" islamistes qui massacrent en Syrie et ailleurs !

Devant une telle politique complice du massacre des chrétiens d'Orient, c'est l'ensemble de la direction de la RATP qui doit être démise de ses fonctions !

 
Cours de catéchisme en ligne - La Providence
Écrit par Civitas   
04-04-2015
 
Un regard catholique sur l'affaire Charlie Hebdo - A voir et diffuser !
Écrit par Civitas   
27-03-2015

Alain Escada aborde les abus commis au nom de la liberté d'expression, les enseignements de l'Eglise catholique à ce sujet, la notion de blasphème, les protagonistes, les manipulations, la mondialisation de l'affaire Charlie Hebdo et le totalitarisme démocratique qui en découle.

A ce sujet, notez que Civitas vient de publier un nouveau numéro de sa revue dont le thème central est la fameuse liberté d'expression.

Vient de paraître:

revue Civitas n°55 : la liberté d'expression

 

civ_55_COUV.jpg

 

Depuis les récents attentats commis dans le pays, la France entière est supposée être mobilisée pour défendre la liberté d’expression.

Mais qu’entend-on par liberté d’expression ?

Les articles du Pr Polin, de M. l’Abbé Toulza et de la rédaction répondront à cette question.

Le Professeur Claude Polin s’efforcera de caractériser les trois libertés d’expression que l’Occident a successivement connues : la liberté classique, la liberté des lumières et la liberté contemporaine qui apparaît comme une curieuse dégradation de la liberté des dites lumières.

Monsieur l’abbé Toulza expliquera, par les principes catholiques, pourquoi la liberté d’expression illimitée n’est pas acceptable et la rédaction étudiera, enfin, deux cas concrets touchant à la liberté d’expression, en les considérant à la lumière des principes catholiques.

Pour commander ce numéro:

Par courrier au prix de 9€, à Civitas, 17 rue des Chasseurs, 95100 Argenteuil

 

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 30 sur 632

Vos achats en ligne

Revue Civitas

Abonnement d'un an à la revue Civitas (4 numéros)
25€

 


Pour acheter au numéro :

Cliquez ici